Les batteries des voitures électriques sont-elles recyclables ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Recyclage des batteries

Vous avez acheté votre voiture électrique ? La question de votre batterie soulève un problème délicat : celui de son futur recyclage. Jugée polluante et difficile à recycler, la batterie de votre voiture électrique pose un véritable problème écologique. Où en est-on aujourd’hui ?

Les batteries des voitures électrique : un véritable casse-tête écologique

Apparemment, le constat est là. La fabrication de votre voiture électrique a été lancée sans anticiper réellement la question du recyclage total de sa batterie. Mise en avant pour ses émissions zéro carbone quand elle roule, la batterie de votre voiture est malheureusement composée de matières premières bientôt épuisées au niveau de la planète. Rares, toxiques, parfois polluantes et dangereuses pour la nature, leur recyclage devient un enjeu majeur pour pouvoir préserver l’environnement et ne pas épuiser nos ressources naturelles.

C’est aussi un marché parallèle qui a un coût, car recycler une batterie c’est la confier à une entreprise spécialisée qui garantit son recyclage. 

Un business au recyclage non maîtrisé

Recycler votre batterie coûte de l’argent à ses constructeurs qui ont la responsabilité de penser à son recyclage lors de la conception du modèle de votre voiture.

Dans le business du recyclage, ce qui a de la valeur est toujours recyclé. Les métaux précieux contenus dans votre batterie sont récupérés à 99 % et repartent vers l’industrie. La boucle est bouclée, mais seulement parce que c’est intéressant économiquement.

La bonne nouvelle, c’est que la batterie de votre voiture électrique est recyclée à hauteur de 70 à 85 % et a donc une seconde vie. La mauvaise nouvelle c’est qu’elle ne l’est pas dans sa totalité. Le reste est brûlé et enfoui sous terre. Concrètement tout ce qui n’a pas de valeur par rapport au coût d’un recyclage n’est pas recyclé.

Autre mauvaise nouvelle, le processus de recyclage en lui-même pose un problème en matière d’impact écologique.

Une fois tous les éléments désassemblés, triés et réutilisés, les autres composants restants comme les accumulateurs finissent brûlés dans un four chauffé au gaz à plus de 500 degrés. Résultat : pour recycler votre batterie, vous polluez en émettant du CO2 et contribuez au réchauffement climatique.

Les voitures électriques et le recyclage de leur batterie vont poser un problème. Le nombre exponentiel de batteries en fin de vie ne pourra pas être recyclé dans sa totalité. Il est donc urgent de préparer une filière de recyclage solide et saine pour que notre environnement n’en paye pas les conséquences.

Lire Les Autres Articles